Le site des lauriers



La liste d’opposition a toujours soutenue les actions intentées pour faire respecter la loi sur le site classé ISDN et n’a jamais souhaité la réouverture des sites 2 et 3.

Par contre, elle a toujours avancée qu’il aurait fallu dés 2011, dans la foulée du rapport de la DREAL, entamer les négociations pour ouvrir le site 4 et lancer avec les autres communes de la côte et du pays de Fayence, les opérations permettant de mettre en route les différentes filières de traitement.

Pour des raisons électorales (remarquées d’ailleurs par le Procureur), la Municipalité a tout bloqué jusqu’en 2015.

Résultat : on lance la réhausse partielle des sites 2 ou 3 dont nous rappellons que Mr le Maire avait demandé à ce que tous les dépôts soient retirés et triés précisant que la rehausse était exclue.

Certes, il n’est pas souhaitable de continuer à pénaliser financièrement les bagnolais qui ont déjà été privé des ressources des loyers durant plusieurs années.

Il est cocasse de voir l’ABI (Association Bagnolaise d’Information) reprocher aux élus de l’opposition d’avoir voté des travaux d’expertise pour l’éventuelle réhausse . Il aurait été plus utile de pousser, en son temps, à l’ouverture du site 4 pour ne pas se trouver dans l’impasse actuelle.

A noter : Une Société Publique Locale (SPL) serait prévue pour contrôler le futur site 4 dont la commune de Bagnols aurait la Présidence. Point plutôt positif surtout si la Présidence est assurée par un spécialiste (type ingénieur) reconnu dans le monde du traitement multi-filières mais si ce poste est bien rémunéré, des ambitions peuvent se révéler.


#déchargebagnols #tosan #bagnolsenforet #mairiedebagnols #abusdepouvoir #envirronnement #micheltosan